Interventions esthétiques sans chirurgie : comment s’y prendre ?

Les interventions esthétiques sans chirurgie reposent sur un panel de techniques non invasives très efficaces plus ou moins connues comme le laser, l’injection de botox, le peeling ou encore la mésothérapie. Avant de se lancer, voici un décryptage détaillé de la médecine esthétique.

De bonnes raisons de se laisser séduire par l’intervention esthétique sans chirurgie

Grâce aux nouvelles avancées techniques, il n’est désormais plus nécessaire de passer par le bistouri pour corriger les imperfections physiques. On peut dire adieu aux rides, aux cellulites et au surpoids indésirable tout en douceur avec des techniques dites « non invasives ».

Des gestes plus classiques comme l’injection de Botox aux techniques les plus complexes comme la radiofréquence tripolaire ou les ultrasons, la médecine esthétique sans chirurgie présente de nombreux avantages qui séduisent le public. Elle peut être pratiquée de manière précoce. Elle est plus discrète, car elle ne laisse pas de cicatrice. Elle est également plus accessible. Les résultats obtenus sont plus naturels. Elle présente peu de risques et moins d’effets secondaires, car elle ne nécessite parfois qu’une anesthésie locale.

Les interventions esthétiques sans chirurgie les plus demandées

Le peeling

Il n’est pas toujours nécessaire de passer sous le bistouri pour éliminer les couches superficielles de l’épiderme. Le peeling active la régénération cellulaire et fait partie des techniques de rajeunissement les plus demandées. C’est le meilleur choix pour faire peau neuve et se débarrasser d’un teint terne, des ridules, des cernes et des cicatrices.

Le lipofilling

Le modelage de la silhouette ne nécessite plus d’interventions chirurgicales lourdes comme jadis. Désormais, le lipofilling remplace la liposuccion classique. Avec cette technique polyvalente, on ne se contente pas de sculpter un ventre plat en prélevant de la graisse (culotte de cheval, ventre, hanches…) mais on peut également remodeler certaines parties du corps (fesses, joues…) en y réinjectant cette graisse, une fois purifiée. Avec les progrès médicaux, l’ensemble de ces gestes est réalisé en pratiquant de minuscules incisions pratiquement invisibles sous anesthésie locale.

Le laser

Que ce soit le laser fractionné, la lampe à lumière pulsée ou le laser pigmentaire, le choix de la technique dépendra essentiellement du résultat attendu. Dans tous les cas, il permet de supprimer les rides, les tâches, d’atténuer les cicatrices et les rougeurs, d’améliorer la tonicité de la peau et de réunifier le teint. Lors de votre premier contact avec le chirurgien esthétique, il devra vous expliquer le déroulement de l’intervention dans les détails, les risques et le suivi post-opératoire.

Partager l'article surShare on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin