Crèche ou micro-crèche, quelle est la meilleure solution pour faire garder vos petits sur Paris ?

Dénicher une structure en mesure de garder son enfant reste un véritable casse-tête pour de nombreux parents. Il existe différentes solutions. Pour certains, la micro-crèche reste plus avantageuse que la crèche car sa taille est restreinte. Pour d’autres, la crèche leur paraît meilleure, justement parce que sont établissement est plus grand, permettant à l’enfant de mieux s’épanouir.

Crèche ou micro-crèche ?

Le concept de la micro-crèche a été mis en place afin d’offrir plus de possibilités aux familles. De plus, cela permet de réduire le nombre de gardes clandestines, pouvant être dangereuses pour les enfants car elles ne fonctionnent pas dans le respect des règles légales. Une micro-crèche peut accueillir entre 3 et 10 enfants. La crèche traditionnelle, quant à elle, reçoit 5 ou 6 fois plus de bambins. Toutefois, dans les deux cas, seuls les enfants de 3 mois à 6 ans peuvent y accéder.

Il est aussi possible d’effectuer une inscription en crèche sur Paris si vous n’aimez pas le fait que, dans la plupart des cas, la micro-crèche est installée dans un appartement, tout simplement. Les normes de sécurité sont les mêmes que dans les autres types de crèches. Les collectivités, les entreprises, les associations peuvent être à la tête d’une telle structure.

Du personnel compétent et des aides à disposition des familles

Mais quel que soit le genre d’accueil, le personnel devant s’occuper des enfants est diplômé et qualifié. En effet, chaque employé est formé pour ce travail. Bien souvent, chacun bénéficie d’un CAP et de deux ans d’expérience. Certains employés sont titulaires du diplôme d’assistante maternelle, et ont plus de trois ans d’expérience.

De cette manière, les parents peuvent laisser leurs bambins dans un endroit accueillant, et entre les mains de personnes expérimentées. De plus, parfois l’équipe est encadrée par un(e) éducateur(trice) et d’une puéricultrice. Quoi qu’il en soit, en crèche ou en micro-crèche, les revenus des parents sont évalués afin de déterminer le prix qu’ils devront payer pour faire garder leurs enfants. Les frais peuvent aussi être financés par des aides sociales, en fonction des salaires.

Partager l'article surShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin